tige
Espace Graphique : la symétrie des fleurs

Fleurs apétales Fleurs tubulaires Fleurs bilatérales Fleurs à 3 pétales Fleurs à 4 pétales Fleurs à 5 pétales Fleurs à 6 pétales Fleurs à 8 pétales Fleurs à 10 pétales et plus
aster

     
   


Phalaenopsis - Famille des Orchidacées

Aquarelle de Phalaenopsis

Le Phalaenopsis est épiphyte, il peut vivre accroché dans un arbre (dans un climat chaud et humide).

C'est une plante relativement grasse, la fleur et les feuilles sont épaisses et resistantes.

Lors de la floraison, les 3 tépales postérieurs de l'orchidée Phalaenopsis s'ouvrent en triangle.

Ensuite les deux tépales latéraux se déploient de manière symétrique comme des ailes de papillon.



symétrie


Une fois défleurie, il arrive qu'une partie de la tige reste vitalisée et reproduise des tiges secondaires, si la tige reste solide elle peut encore produire une floraison.

Néanmoins il est plus facile de faire re-fleurir un Phalaenopsis quand il y a peu de longueur de tige, la hauteur de la section est donc importante.

Si la plante bénéficie de conditions normales elle produira plusieurs hampes en même temps.

Le Phalaenopsis est une orchidée monopodiale, les feuilles sont toutes dépendantes d'un axe central. A coté d'une fenêtre, celui-ci a tendance à se tordre pour orienter ses panneaux solaires (ses feuilles) vers la lumière. Il est donc préférable de ne pas retourner la plante ou de la ranger loin de la lumière au moment ou elle aura besoin de reprendre des forces.

Si les conditions ne sont pas optimales, les feuilles du bas vont être sacrifiées pour permettre à l'orchidée de produire des nouvelles feuilles et/ou une floraison. Il est donc normal de perdre une feuille si la plante est en croissance. Par contre si deux ou trois feuilles se dévitalisent au cours d'une même saison c'est que la situation est déséquilibrée.

Pots et arrosages :

Les racines aiment les pots en terre car ils permettent de stabiliser les excès d'eau. Les pots en plastique demandent une maîtrise de l'arrosage pour éviter les excès d'humidité. Il faut notamment retirer toute eau stagnante en contact avec le Phalaenopsis.

Cette orchidée est plus robuste dans une situation de faible arrosage que dans un pot en permanence rempli d'eau. Les racines sont recouvertes d'une enveloppe spongieuse nommée velamen. Elle est très efficace pour capter l'humidité ambiante d'une forêt.

Si le pot est étanche comme un vase, après plusieurs arrosages, le substrat et les racines vont "baigner" ce qui ne permettra plus au système racinaire d'effectuer des échanges d'oxygène. Les feuilles du bas vont devenir molles, puis jaunes avec en dessous un pot très humide.

Les pots transparents sont appréciés des racines qui effectuent un peu de photosynthèse. Ils permettent surtout de contrôler que toute l'eau est bien consommée ou évacuée entre deux arrosages.

Les feuilles de l'orchidée peuvent roussir au soleil, au contact d'une fenêtre. En l'éloignant un peu, on stoppe la poursuite de la décoloration.

Le nom "phalaenopsis" dérive du latin "phalainia" qui veut dire papillon. Comme la plupart des orchidées, la fleur à une symétrie bilatérale (zygomorphe).

Si la fleur se prend pour un papillon, cette symétrie permet à la mante orchidée de boucler la boucle par un mimétisme hors du commun.


Phalaenopsis
Phalaenopsis (Album photo)





Pour en savoir plus sur le Phalaenopsis :

 

hexagone Amaryllidacées
- Galanthus Nivalis
(Perce-Neige)


pentagone Apiacées

hexagone Arécacées

pentagone Apocynacées

point Aracées
- Spathiphyllum


hexagone Asparagacées

tube Astéracées
- Bellis perennis
(Pâquerette)

- Cosmos
- Dahlia
- Edelweiss
- Gerbera
- Osteospermum
(Marguerite du Cap)


tube Boraginacées

carré Brassicacées

triangle Broméliacées

spirale Cactacées

pentagone Campanulacées

pentagone Caryophyllacées
- Lychnis flos-cuculi (Lychnide fleur de coucou)
- Stellaria (Stellaire)

tube Colchicacées

triangle Commelinacées

tube Convolvulacées
- Calystegia sepium
(Liseron des haies)


pentagone Crassulacées

pentagone Cucurbitacées

point Euphorbiacées

symétrie Fabacées
- Latyrius latifolius
(Gesse)


point Filicophytes

carré Hydrangeacées
- Hydrangea macrophylla
(hortensia)


hexagone Iridacées

pentagone Linacées
- linum grandiflorum (Lin à grandes fleurs)

symétrie Labiées
- Molucella

hexagone Liliacées
- Tulipa (Tulipe)

hexagone Lythracées

pentagone Malvacées

point Moracées

symétrie Musacées

pentagone Myrtacées

spirale Nymphéacées

tube Oléacées
- Forsythia
- Syringa Vulgaris (Lilas)

carré Onagracées

symétrie Orchidacées
- Vanda
- Odontoglossum
- Paphiopedilum
- Phalaenopsis
- Zygopetalum

pentagone Paéoniacées

carré Papavéracées

point Poacées



tube Rafflésiacées

pentagone Renonculacées
- Ancolie Commune
- Ficaire-fausse-Renoncule
- Hellébore de Corse
- Renoncule asiatique

pentagone Rosacées
- Fraisier
- Framboisier
- Rose

tube Rubiacées
- Bouvardia

carré Santalacées

pentagone Solanacées
- Physalis

symétrie Strelitziacées

Blog Espace graphique

Géométrie des fleurs
Classées par symétrie

Fibonacci : Graphique
Dessiner des spirales

Animations Florales
Fleurs animées

Chronophotographie
Image par image

Mentions Légales
Me contacter


 
  Phase lunaire 8
palme gauche 13h palme droite
 
 
 
   
tige